Vos avantages

Nos réactifs calciques Sorbacal® et leurs mélanges offrent un excellent niveau de captation pour une grande diversité de polluants acides et de micro-polluants. Outre la captation efficace des polluants, l'utilisation des réactifs Sorbacal® présente de nombreux avantages pour votre procédé. D'autres gains sont possibles en associant nos produits à nos services et nos solutions personnalisées pour votre installation et vos activités de traitement des fumées.

La solution la plus économique

Si l'on tient compte du faible coût d'investissement lié aux équipements, de l'efficacité des réactifs et de la flexibilité opérationnelle, nous proposons à nos clients la meilleure solution technico-économique.

Pas de consommation d'eau

Pour le traitement par voie sèche, nos produits hautement réactifs permettent de capter efficacement les polluants sans consommer d'eau. Ce n'est pas le cas d’autres procédés de traitement comme les laveurs humides ou réacteurs semi-humides. Le traitement par voie sèche est particulièrement avantageux dans les régions présentant une pénurie d'eau.

Faible coût d'investissement

Par rapport à d'autres technologies de traitement des fumées, une unité de traitement par voie sèche implique un investissement limité et une courte période d'inactivité pour l'installation. Il s'agit d'un simple ajout à un procédé existant.

Faible consommation énergétique

Le traitement par voie sèche à l'aide de chaux hydratée consiste à injecter une poudre sèche prête à l'emploi dans un effluent gazeux. Le système ne consomme donc qu'une petite quantité d'énergie puisqu'il est inutile de broyer le réactif.

Procédé à réponse rapide

Contrairement à la plupart des autres systèmes, le traitement par voie sèche permet une modification rapide du dosage : de 0 à 100 % en quelques minutes. Cela se traduit par une réponse rapide aux variations de polluants. L'écrêtement instantané des pics augmente l'efficacité et réduit les coûts de captation des polluants. Cela est particulièrement utile pour les procédés combinés, tels qu'un système de traitement par voie sèche avec un réacteur semi-humide. Un système de traitement par voie sèche est rapidement mis en/hors service, un avantage utile pour les centrales thermiques  dont les charges varient de manière importante.

Prolongement de la durée de vie des filtres à manches

Les cendres volantes peuvent attaquer le tissu des filtres à manches. Dans un traitement par voie sèche, les cendres volantes sont diluées, ce qui limite la dégradation du média et réduit les coûts. Nos réactifs sont également utilisés pour vacciner les filtres à manches et ainsi prolonger leur durée de vie.

Captation multi-polluants

Les réactifs Sorbacal® peuvent être mélangés avec du charbon actif, du coke de lignite ou du Minsorb® Dx pour capter les gaz acides en même temps que les micro-polluants (par exemple, les dioxines, les furanes). De cette façon, un seul système de traitement par voie sèche est nécessaire et les coûts sont réduits.
Les mélanges sont adaptés en fonction de la composition des fumées.

Réduction de la corrosion des équipements

Lorsque des gaz acides tels que SO3,HF et HCl sont refroidis jusqu'à des températures proches de leurs points de rosée acide en présence d'humidité, des composés très corrosifs sont produits et endommagent les conduites et les systèmes de traitement des fumées. Nos produits Sorbacal® hautement réactifs garantissent une captation efficace pour une très vaste plage de températures de ces acides et permettent de limiter la corrosion des installations.

Plus grande flexibilité de combustibles

Le charbon riche en soufre et d'autres combustibles primaires coûtent généralement moins cher que les combustibles à faible teneur en soufre. Grâce à leur réactivité supérieure et à leur excellent potentiel de captation des gaz acides, les produits Sorbacal® permettent d'utiliser des combustibles à teneur en soufre ou en chlorure plus élevée. Cela se traduit par une plus grande flexibilité opérationnelle et un gain au niveau du coût global d’exploitation.
 

Compatibilité DeNOx

L'ammoniac est généralement utilisé dans les systèmes de contrôle des émissions NOx intégrant la technologie de réduction catalytique sélective (SCR) ou de réduction non catalytique sélective (SNCR). La formation de bisulfate d'ammonium (NH4), HSO4 ou d'ABS peut encrasser en particulier les catalyseurs. Les réactifs Sorbacal® utilisés en amont captent le SO3 et empêchent la formation d'ABS, pour une meilleure efficacité et une réduction des coûts de maintenance.

Réduction de l'empoisonnement du catalyseur de la SCR

Les systèmes de réduction catalytique sélective (SCR) sont utilisés pour réduire les émissions de NOx dans, par exemple, les fumées des chaudières à charbon. L'arsenic gazeux libéré par la combustion du charbon peut désactiver le catalyseur de DeNOx. L'ajout de petites quantités de calcaire (CaCO3) ou de chaux vive (CaO) au combustible ou au procédé de traitement par voie sèche à l'aide de chaux hydratée en amont de la SCR réduit l'arsenic gazeux contenu dans les fumées. Son effet sur le catalyseur est atténué, l'efficacité de la captation des émissions de NOx est améliorée et les coûts diminuent. En outre, la température minimale de mise en œuvre de la SCR peut également être réduite.

Amélioration du contrôle du mercure

Typiquement, les réactifs secs à base de charbon actif en poudre sont utilisés dans des applications de contrôle du mercure. On sait que le SO3 contenu dans les fumées augmente la consommation de charbon actif, car sa captation est en compétition avec celle du mercure. Un traitement avec un produit de la gamme Sorbacal® en amont de l'injection de carbone permet de capter le SO3, réduisant ainsi les dépenses de consommation de charbon actif et de contrôle du mercure.

Coût des réactifs

Si vous envisagez d'utiliser des procédés par voie sèche, il convient de comparer les coûts des réactifs calciques et sodiques. Il est essentiel de le faire sur une base de consommation massique. Un tel comparatif peut être illustré en comparant l'hydroxyde de calcium Sorbacal® (Ca(OH)2) avec le bicarbonate de sodium. Pour une même consommation molaire, la consommation réelle sur une base massique est considérablement plus élevée pour le réactif sodique en raison de la différence de poids moléculaire : 226 g/mol pour le bicarbonate de sodium par rapport à 74 g/mol pour l'hydroxyde de calcium Sorbacal®. En estimant le coût du réactif sur la base de son poids, on peut calculer le coût réel par tonne de polluants  acides captés.

Aucun coût de broyage

Contrairement aux réactifs Sorbacal® à base d'hydroxyde de calcium (Ca(OH)2), la plupart des réactifs sodiques, par exemple le bicarbonate de sodium, nécessite  un broyage sur site. Cette étape est nécessaire si l'on veut produire une poudre suffisamment fine pour le traitement des fumées. Un broyeur  représente des dépenses d'investissement, de consommation d'énergie et d'entretien à engager pour traiter les fumées ce qui n’est pas le cas avec Sorbacal®.

Augmentation de la valeur des cendres

L'utilisation de réactifs à base de sodium produit du sulfate de sodium qui est très soluble. En revanche, les produits calciques Sorbacal® génèrent du sulfate de calcium moins soluble. Les cendres volantes produites peuvent être conformes aux limites de lixiviation, ce qui permet de les utiliser dans la stabilisation des sols et d'augmenter leur valeur. De plus, les cendres volantes à haute teneur en sodium risquent d'être inutilisables dans les applications telles que le ciment et le béton.

Haut niveau de pureté et de blancheur

Nous proposons des réactifs d'une extrême pureté et blancheur. La blancheur augmente la valeur de revente du gypse généré par les laveurs humides.

Moins de résidus

Par rapport aux hydrates standards, la haute performance de nos réactifs Sorbacal® réduit la consommation. Cela génère une quantité moins importante de résidus et se répercute positivement sur les coûts opérationnels directs et indirects du traitement des fumées.

Augmentation du temps de mise en service

En raison de la haute performance de Sorbacal®, la fréquence de remplissage du silo est plus faible qu'avec des réactifs standards. Cela permet d'optimiser la logistique et de réduire le volume du silo.

Économies sur les coûts des filtres à manches

Les performances élevées de Sorbacal® SP et Sorbacal® SPS se traduisent par une consommation nettement inférieure à celle des hydrates standards. Il en résulte une accumulation plus lente des résidus sur les manches des filtres et donc un nettoyage de filtres moins fréquent. La contrainte réduite sur les matériaux des manches augmente considérablement leur durée de vie.

Réduction de la purge des laveurs humides

Nos produits Sorbacal® sont très efficaces pour capter l'HCl dans les fumées. L'injection des réactifs Sorbacal® en amont d'un laveur humide entraîne une augmentation de la captation des chlorures et, par conséquent, une réduction de la fréquence de purge du laveur humide.

Économies réalisées sur la captation des métaux lourds

La captation des métaux lourds (par exemple : le sélénium, l'arsenic…) dans les eaux usées des laveurs humides va devenir une question essentielle. Le traitement par voie sèche avec Sorbacal® SP ou Sorbacal® SPS est très efficace pour éliminer le sélénium (SeO2) et l'arsenic de la phase gazeuse. L'injection de Sorbacal® SP ou Sorbacal® SPS en amont de l'électrofiltre réduit la concentration de sélénium dans les eaux usées du laveur humide et peut dispenser d'un traitement de l'eau.

Faible encombrement

Un procédé de traitement par voie sèche est techniquement un système simple, composé d'un silo, d'une unité de dosage, de soufflantes et de lances d'injection à l'intérieur d'une conduite. Il n'occupe donc que très peu d'espace dans l'installation existante.

Performances de captation supérieures

Réduction de la consommation de réactif

Du fait de leur volume poreux élevé et de leur surface optimale, les réactifs Sorbacal® SP et Sorbacal® SPS sont beaucoup plus efficaces que les chaux hydratées standard pour capter les gaz acides. Des essais en laboratoire, des démonstrations à l'échelle pilote et l'expérience industrielle avec nos produits montrent que Sorbacal® SP et Sorbacal® SPS peuvent être deux fois (voire au-delà de deux fois) plus actif que la chaux hydratée standard. Cela réduit au moins de moitié la quantité de nouveau réactif à injecter et génère moins de résidus (voir illustration).

Courbes de performance de captation réelle du SO2 pour 3 types de réactifs Sorbacal®

Pour une même captation de 80% de SO2, le dosage de Sorbacal® SP est inférieur à la moitié de celui de Sorbacal® H. Sorbacal® SPS est encore plus efficace, ce qui se traduit par un dosage encore moins élevé que celui de Sorbacal® SP.

La courbe dépend des conditions d'exploitation et de la composition des gaz. Nos experts peuvent simuler des courbes de performances liées à votre application afin de calculer la consommation de réactif Sorbacal®. Le graphique montre différents taux de dosage pour une même captation de SO2.

Des limites d'émissions plus strictes

Du fait de leur volume poreux élevé et de leur surface spécifique, les réactifs Sorbacal® SP et Sorbacal® SPS sont beaucoup plus efficaces que les chaux hydratées standard pour capter les gaz acides. Sorbacal® SP peut être deux fois plus actif que la chaux hydratée standard. Cela permet d'atteindre des limites d'émission plus strictes qu'avec l'hydrate standard. Pour la plupart des applications, Sorbacal® SPS est environ 30 % plus actif que Sorbacal® SP et donc capable d'atteindre des limites encore plus strictes (voir l'illustration).

CourbeS de performance de captation réelle du SO2 pour 3 types de réactifs Sorbacal®

Pour le même taux de dosage de 2,5 tonnes/jour, nos produits Sorbacal® offrent différents niveaux d'efficacité de captation du SO2. Les limites d'émission strictes ne peuvent pas être atteintes avec des réactifs de chaux hydratés ordinaires et nécessitent des produits à haute performance comme Sorbacal® SP ou Sorbacal® SPS.

Amélioration de vos performances

Dans certains procédés, l'air admis est préchauffé par les fumées. Si les fumées contiennent du trioxyde de soufre (SO3), de l'acide sulfurique peut se former entraînant ainsi la corrosion du préchauffeur d'air. En injectant nos réactifs en amont du préchauffeur d'air, le SO3 peut être capté, éliminant le risque de formation d'acide sulfurique. Cela optimise le rendement énergétique et réduit en conséquence les émissions de gaz à effet de serre (CO2).

Réponse rapide aux pics

Contrairement à la plupart des autres systèmes, le traitement par voie sèche permet une modification rapide du dosage : de 0 à 100 % en quelques minutes. Cela se traduit par une réponse rapide face aux changements des niveaux d’émission dus aux différentes qualités de combustible. L'écrêtement des pics augmente l'efficacité et réduit les coûts de captation des polluants. C'est particulièrement utile pour des procédés combinés, tels qu'un système de traitement par voie sèche avec un réacteur semi-humide. Un système de traitement par voie sèche est rapidement mis en/hors service, un avantage utile pour les centrales thermiques  dont les charges varient de manière importante.

Pas d'impact sur la température des fumées

Dans un procédé par voie sèche, la température des fumées n'est pas altérée, ce qui permet une meilleure récupération de la chaleur et une efficacité de procédé optimisée.

Optimisation de la granulométrie

La granulométrie optimisée que nous proposons est suffisamment fine pour une réactivité élevée, mais suffisamment large pour une captation efficace des particules dans les électrofiltres. Dans les filtres à manches, elle limite l'augmentation de la perte de charge. Vous réduisez ainsi les dépenses d'électricité et de maintenance et prolongez la durée de vie des filtres. Par ailleurs, la taille des particules implique que nos produits sont conçus pour se comporter de manière optimale lors de l'écoulement, ce qui réduit les risques d'agglomération dans les silos et systèmes de dosage. Le risque de dépassement des limites d'émissions en raison du colmatage du système est plus faible, les coûts d'exploitation et de maintenance sont réduits.

Compatibilité des électrofiltres

Sorbacal® SPS possède une conductivité électrique plus élevée que la chaux hydratée ordinaire, ainsi qu'une granulométrie optimisée. Le produit est donc davantage compatible avec les électrofiltres. La réactivité élevée de Sorbacal® SPS conduit à un meilleur contrôle du SO2 sans augmenter les émissions de particules issues de l'électrofiltre.

Réduction des émissions de particules

Nos produits Sorbacal® hautement réactifs permettent une consommation moindre pour un taux de captation de gaz acides donné. Ceci réduit la charge de filtration et donc les émissions de particules.

Compatibilité DeNox

L'ammoniac est généralement utilisé dans les systèmes de contrôle des émissions NOx intégrant la technologie de réduction catalytique sélective (SCR) ou de réduction non catalytique sélective (SNCR). En présence d’oxydes de soufre, la formation de bisulfate d'ammonium (NH4) HSO4 ou d'ABS peut encrasser les catalyseurs  et les électrofiltres. Les réactifs Sorbacal® utilisés en amont du préchauffeur d'air et de l'électrofiltre captent le SO3 et empêchent la formation d'ABS, pour une meilleure efficacité et une réduction des coûts.

Réduction de l'empoisonnement du catalyseur de la SCR

Les systèmes de réduction catalytique sélective (SCR) sont utilisés pour réduire les émissions de NOx dans, par exemple, les traitements des fumées des chaudières à charbon. Cependant, l'arsenic gazeux libéré par la combustion du charbon peut désactiver le catalyseur de DeNOx. L'ajout de petites quantités de calcaire (CaCO3) ou de chaux vive (CaO) au combustible réduit l'arsenic gazeux contenu dans les fumées. Son effet sur le catalyseur est atténué, l'efficacité de la captation des émissions de NOx est améliorée et les coûts diminuent. En outre, la température minimale de mise en œuvre de la SCR peut également être réduite.

Amélioration du contrôle du mercure

Typiquement, les réactifs secs à base de charbon actif en poudre sont utilisés dans des applications de contrôle du mercure. On sait que le SO3 contenu dans le flux gazeux augmente la consommation de charbon actif. Un traitement avec Sorbacal® en amont de l'injection de charbon actif capte le SO3, réduisant ainsi les dépenses de consommation de charbon actif et de contrôle du mercure.

Durée de vie du catalyseur de SCR prolongée

Sorbacal® SP et Sorbacal® SPS sont très efficaces pour éliminer le SO3 des fumées. L'injection de Sorbacal® SP ou Sorbacal® SPS en amont d'une unité de réduction catalytique sélective (SCR) diminue le risque de formation de bisulfate d'ammonium. La SCR peut ainsi se dérouler à une température plus basse, ce qui augmente la durée de vie du catalyseur.

Pas de génération de NOx

Certains réactifs sodiques émettent du NOx lors de leur réaction avec les fumées. Ces oxydes d'azote peuvent être adsorbés sur la surface du charbon actif, réduisant ainsi leur efficacité de captation du mercure. Les produits Sorbacal® ne génèrent pas d'émissions de NOx dans votre installation.

Pas de consommation d'eau

Pour le traitement par voie sèche, nos produits hautement réactifs permettent de capter efficacement les polluants sans consommer d'eau. Ce n'est pas le cas des procédés de traitement comme les laveurs humides ou les réacteurs semi-humides. Le traitement par voie sèche est particulièrement avantageux dans les régions présentant une pénurie d'eau.
 

Faible coût d'investissement

Par rapport à d'autres technologies de traitement des fumées, une unité de traitement par voie sèche implique un investissement limité et une courte période d'inactivité pour l'installation. Il s'agit d'un simple ajout à un procédé existant.

Faible encombrement

Un procédé de traitement par voie sèche est techniquement un système simple, composé d'un silo, d'une unité de dosage, de soufflantes et de lances d'injection à l'intérieur d'une conduite. Il n'occupe donc que très peu d'espace dans l'installation existante.

Réponse rapide aux pics

Contrairement à la plupart des autres systèmes, le traitement par voie sèche permet une modification rapide du dosage : de 0 à 100 % en quelques minutes. Cela se traduit par une réponse rapide face aux changements des niveaux d’émission dus aux différentes qualités de combustible. L'écrêtement des pics augmente l'efficacité et réduit les coûts de captation des polluants. Cela est particulièrement utile pour les procédés combinés, tels qu'un système de traitement par voie sèche avec un réacteur semi-humide. Un système de traitement par voie sèche est rapidement mis en/hors service, un avantage utile pour les centrales électriques dont les charges varient de manière importante.

Captation multi-polluants

Les réactifs Sorbacal® peuvent être mélangés avec du charbon actif, du coke de lignite ou du Minsorb® Dx pour capter les gaz acides en même temps que les micro-polluants (par exemple, le mercure, les dioxines, les furanes). De cette façon, un seul système de traitement par voie sèche est nécessaire et les coûts sont réduits. Les mélanges sont adaptés en fonction de la composition des fumées.

Utilisation sûre du charbon actif

Suite à l'injection de charbon actif en poudre, certains endroits du filtre à manches deviennent parfois très chauds. Il faut également se doter d'un équipement spécial de stockage et de dosage antidéflagrant, pour se conformer entre autres à la directive européenne ATEX. Nos mélanges à base de Sorbacal® et de Minsorb® ou Sorbacal® et de charbon actif atténuent les risques d'explosion et d'incendie et vous dispensent d’un équipement ATEX.

Comportement d'écoulement optimal

Nos produits de traitement par voie sèche sont conçus pour se comporter de manière optimale lors de l'écoulement, ce qui réduit la fréquence de problèmes de  dosage et de transfert pneumatique. Le risque de dépassement des limites d'émissions en raison du colmatage du système est plus faible, les coûts d'exploitation et de maintenance sont réduits.

Pas de broyage

Contrairement aux réactifs Sorbacal® à base d'hydroxyde de calcium (Ca(OH)2), la plupart des réactifs sodiques, par exemple le bicarbonate de sodium, nécessite  un broyage sur site. Cette étape est nécessaire si l'on veut produire une poudre suffisamment fine pour le traitement des fumées. Un broyeur  représente des dépenses d'investissement, de consommation d'énergie et d'entretien à engager pour traiter les fumées ce qui n’est pas le cas avec Sorbacal®.

Trouvez la solution la mieux adaptée à votre activité en contactant l'un de nos spécialistes locaux.