Procédé par voie semi-humide

Réacteur Semi-Humide - SDA

Le réacteur semi-humide est un procédé de traitement des fumées semi-humide, qui permet de capter les gaz acides d'HF, d'HCl, de SO2 et de SO3. Ces réacteurs sont installés dans des centrales thermiques  à charbon et des usines d'incinération de déchets municipaux et spéciaux, ainsi que dans les bandes d’agglomération  d'aciéries.

Le procédé utilise normalement une suspension de Ca(OH)2 dans de l'eau, connue sous le nom de lait de chaux. Cette suspension est atomisée sur les fumées à haute température. L'eau s'évapore. L'humidité des fumées augmente et leur température diminue. Ces deux effets facilitent la réaction de neutralisation des particules de Ca(OH)2 désormais pulvérulentes  et les polluants des fumées . Le procédé génère une poudre sèche principalement composée de cendres volantes et de produits de réaction de l'absorbant. Ces particules solides sont prélevées en aval, le plus souvent dans un filtre à manches.

Solutions Lhoist

Dans la plupart des cas, le lait de chaux est préparé sur place à partir de chaux vive Sorbacal® Q ou d'une suspension de chaux hydratée Sorbacal® H dans de l'eau. Dans certains cas, il est également fourni sous forme de lait  de chaux Sorbacal® SL prête à l'emploi.

Pour optimiser la performance de ce type de procédé, un lait de haute qualité composé de particules de Ca(OH) 2 très fines est essentiel.

Nos spécialistes optimiseront vos procédés actuels en réacteur semi-humide grâce au choix d'une chaux adaptée à la fabrication d'un lait de chaux de haute qualité  en adéquation avec l’installation de préparation. De plus, nous avons développé des technologies dédiées à la préparation et au stockage de lait de chaux pour optimiser l'efficacité du traitement en réacteur semi-humide.

Bénéfices

Associé à l'injection de charbon actif, de coke de lignite ou de Minsorb®Dx, le traitement en réacteur semi-humide peut être adapté de sorte à capter simultanément les micropolluants.

Par rapport aux laveurs humides, la consommation d'eau d'un traitement en réacteur semi-humide est plutôt faible. Le résidu  final est une poudre sèche. Étant donné que ce type de procédé ne produit pas d'eaux usées, le traitement de l'eau est inutile.

Un certain nombre de réacteurs semi-humides ont été améliorés en les combinant à un traitement par voie sèche ou UHT supplémentaire. Le procédé par voie sèche peut être intégré en amont ou en aval du réacteur semi-humide. Un tel procédé combiné offre de bien meilleures capacités de contrôle des pics. C'est le plus efficace lorsqu'une chaux hydratée à haute porosité  comme Sorbacal® SP ou Sorbacal® SPS est intégré au traitement par voie sèche.

Contactez nos spécialistes afin de déterminer la solution optimale pour vos procédés et vos installations.